Philippe Conticini Maladie 

Philippe Conticini Maladie: Le 24 septembre, Philippe Conticini était l’invité spécial de It’s Simply TV. Cochon de lait, l’autobiographie du chef pâtissier, l’a amené à réfléchir aux pires crises de sa vie tout en faisant la promotion du livre. La vie de Philippe Conticini était en danger.

Le pâtissier s’est inscrit dans un hôpital privé pour subir un pontage gastrique le 4 janvier 2010. Celui qui a soulevé 90 kg avec Paris Match a parlé de “catastrophe opérationnelle”. La star des fourneaux infectés est restée dans le coma pendant deux mois et a subi 37 interventions.

Un traumatisme qui a entraîné la perte de l’usage de trois doigts et le besoin permanent d’une ceinture de compression pour remplacer le péritoine qui avait été retiré. Dans son livre Cochon de lait (éd. Cherche midi), Philippe Conticini fait une allusion oblique à ses démêlés avec la mort.

Mardi 24 septembre, l’animateur de l’émission Its Just TV a fait venir le chef sur le plateau pour évoquer l’impact de son coma sur sa vie. Pour moi, c’était le tournant. Le chef poursuit : “Outre ma femme, mes priorités ont pas mal changé.”

Philippe Conticini Maladie 
Philippe Conticini Maladie 

À cause de mon enfant, j’ai dû changer mon regard sur la nourriture en général, y compris son goût. Même si je suis dans la vie active depuis 1988, je me sens toujours comme un débutant. Le fait d’avoir compris la nature de la matière et d’avoir fait une découverte révolutionnaire en 2012 qui apparaît si claire aujourd’hui n’était pas un hasard.

Grâce à cela, je suis beaucoup plus sensible, créatif et aimant envers ma famille. Sa vie dépendait de cette famille, qui a tous été utile et gentille avec lui. Mon rendez-vous à la clinique privée est prévu pour demain, le 4 janvier 2010, et je n’ai pas l’intention de subir un pontage gastrique.

La chirurgie visant à modifier les habitudes alimentaires est un traitement typique de l’obésité. Il y a environ un an, il a subi avec succès une réduction laparoscopique. Ma femme et moi avons passé beaucoup de temps à discuter de ce choix difficile. Malgré ma taille (je pèse plus de 200 livres), je suis très fier de ce que nous avons accompli à La Pâtisserie des Rêves.

Mon poids a toujours été un problème majeur pour moi, même lorsque j’étais enfant. En ce qui me concerne, je remplace l’amour par la nourriture. Mon frère aîné, que j’admire beaucoup, n’a jamais cherché à consoler sa petite sœur, qui est bien plus émotive que lui. Tous les jours, mon père s’en prenait à moi et m’insultait.

Je détestais travailler avec lui à La Table d’Anvers, alors après une longue journée, je rentrais chez moi et mangeais 12 hamburgers McDonald’s ou plus pour me réconforter. C’est exactement ce que je ressens à l’égard des sucreries : je n’en mange que lorsque j’ai envie de me faire plaisir. Changer de programme est ici la solution.

Le chirurgien ne parvient pas à terminer le pontage et continue de perforer le gros intestin. Lorsque cela se produit, les médecins peuvent mettre du temps à découvrir une infection potentiellement mortelle dans l’abdomen. Pendant deux semaines, je me suis balancé d’avant en arrière dans une angoisse angoissante et une peur totale.

Je craignais que ma maladie ne soit en phase terminale. Il y a de quoi s’inquiéter sérieusement. Lorsqu’on m’a prescrit une triple dose de toniques cardiaques et que j’ai été transporté à l’hôpital Bichat, j’ai découvert ceci. La septicémie s’est installée et j’ai maintenant une péritonite, une infection secondaire de mes organes essentiels.

Là encore, le professeur Fournier va ” soigner ” mon infection en m’opérant. Le “grattage” de la paroi abdominale et le retrait de tous les organes morts sont une nécessité absolue. Jusqu’à présent, ils ont prévu 37 interventions pour moi. Après avoir été dans le coma pendant deux mois, j’étais proche de la mort. Il ne fait aucun doute que je vais me rétablir, grâce au professionnalisme du personnel médical et, surtout, à ma ténacité.

Cependant, cela a également entraîné des souffrances et des déficiences permanentes. En plus de devoir continuer à utiliser une ceinture de compression, je suis incapable d’utiliser trois doigts en raison des complications liées à l’ablation du péritoine. En comparaison avec la bombe émotionnelle et mentale que j’étais sur le point de déclencher, bien sûr.

Mélangez un peu de scepticisme à votre bol de flocons d’avoine et d’eau du jeudi soir. C’est la chose la plus satisfaisante que j’aie jamais mangée, mais elle a le pire goût. Je trempe du pain dedans. En 1963, ce chef surdoué est né de parents qui, eux aussi, étaient des chefs accomplis.

En créant les verrines, il a incontestablement modifié la façon de présenter les aliments. Il a cependant apporté des modifications substantielles aux œuvres canoniques, les éclaircissant et les aiguisant tout en adoucissant leurs textures. Il peut faire des repas extraordinaires à partir de matériaux simples, qu’ils soient salés ou sucrés.

La combinaison d’ingrédients apparemment sans rapport entre eux, comme le thon à l’huile et les fraises à la fleur de sel, était un concept révolutionnaire à l’époque de sa création. Après avoir reçu plusieurs éloges, il a décidé de créer sa boulangerie, Gateaux demotions, à Paris et à Tokyo, au Japon. Dans leur dernier projet commun, intitulé “Cochon de lait”, il a créé un produit de qualité.

Philippe Conticini Maladie 
Philippe Conticini Maladie 

Incroyablement émouvant, Patricia Khenouna. Philippe Conticini, chef pâtissier à la renommée internationale, a passé son enfance dans le quartier de la boulangerie familiale. Le chef a une gourmandise raffinée, mais il avoue ne pas avoir mangé très sainement depuis son enfance.

Le 4 octobre 2019, Libération a publié son portrait annuel d’un notable du monde de l’alimentation ; le sujet de cette année était Philippe Conticini, un pâtissier à la réputation éclatante. Le cuisinier de 56 ans, qui mesure 1,85 mètre et pèse 160 kg, peut être franc sur ses proches maintenant qu’il en a l’occasion. C’est un quartier d’activités non structurées dans le nord-ouest parisien.

Les exemples du monde réel comprennent les installations de stockage, les parkings et les véhicules de transport. Le parfum peut encore vous faire dresser le nez et élargir votre sourire dès le matin. La chaleur et la tentation sont écrasantes. Le voyage dans le temps implique un enfant qui porte son sac à dos. Nous nous sommes arrêtés dans une boulangerie car nous avions envie d’une meringue croustillante.

Des feuilletés fourrés aux pommes En suivant ces arômes, on arrive directement dans la cuisine et le laboratoire de Philippe Conticini (l’homme derrière la “Pâtisserie des Rêves”). Il nous attend, assis confortablement sur un grand tabouret au bout d’un long espace de travail. Deux pâtissiers japonais travaillent sous l’œil attentif mais rigoureux du maître.

Philippe Conticini Maladie 

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *