Disparition Jeune Fille

Disparition Jeune Fille

Enlèvement à la Mayenne : le petit enfant a été découvert vivant mais sous le choc et couvert de sang.
Dans la soirée du mardi 9 novembre 2021, vingt-quatre heures après son enlèvement à Saint-Brice, en Mayenne, la joggeuse de 17 ans a été découverte vivante à Sablé-sur-Sarthe (Sarthe). Elle a été découverte en sang et en état de choc, ses vêtements déchirés, à environ 16 km de la maison du jeune lycéen. Elle a été transportée par avion vers un hôpital des Pays de la Loire à 23 heures. Mardi soir, le procureur de la République de Laval a révélé qu’une enquête pour enlèvement et incarcération avait été ouverte.

Disparition Jeune Fille
Disparition Jeune Fille

Plus tôt dans la journée, 200 gendarmes ont été envoyés pour traquer l’adolescent. Des plongeurs, des attelages de chiens, des troupes montées et des avions ont exploré une région de 190 hectares autour de la maison des parents. Selon le procureur, le terrain est difficile car il est vaste, en partie boisé, et parsemé de plans d’eau.

Disparition Jeune Fille
Disparition Jeune Fille

“C’est un énorme soulagement pour elle et sa famille”, a déclaré Nicolas Leudière, maire de Sablé-sur-Sarthe. “Elle est en compagnie de médecins et de chercheurs de la direction de la recherche d’Angers.” “Elle a été effrayée et égratignée”, a déclaré l’élu.
LE OBLIGATOIRE
La jeune coureuse de 17 ans, portée disparue depuis sa course normale en forêt de Bellebranche le lundi 8 novembre, a été retrouvée mardi soir à Saint-Brice, en Mayenne. Selon les informations fournies à ce jour par les autorités policières et judiciaires, l’adolescent a été retrouvé blessé dans un fast-food, un kebab, à Sablé-sur-Sarthe mardi soir.
Compte tenu de son état de choc, la petite fille a été soignée médicalement immédiatement et sans être pressée avant d’être réunie avec sa famille.

Disparition Jeune Fille
Disparition Jeune Fille


Selon les médias, il a été enlevé par plusieurs ravisseurs mercredi matin et a réussi à s’échapper, selon France Info et BFMTV.
L’homme de 42 ans qui avait été placé en garde à vue lundi soir après avoir passé de multiples appels à la gendarmerie pour faire le point sur l’avancée de l’enquête a été libéré ce matin. Céline Maigné, la procureure de la République de Laval, a déclaré dans un communiqué que “les investigations menées nous ont permis de définir les éléments qui ont provoqué cette démarche et d’écarter la complicité de l’individu mis en cause”.
17h57 – La petite fille est réunie avec sa famille.
L’un des reporters de Ouest-reporters France a confirmé au journal régional que la petite fille était rentrée dans sa famille à Saint-Brice (Mayenne).

Disparition Jeune Fille

Disparition Jeune Fille
Disparition Jeune Fille
  • 15h48 “”Une annonce presse est prévue en fin de journée”, précise la source.
    “Un communiqué est prévu en fin de journée”, selon Céline Maigné, procureur de la République de Laval, afin de sensibiliser la presse et le public sur certains éléments de la disparition, voire du probable kidnapping avec kidnapping de le jeune. Mayenne est joggeuse.
    15h40 – Le jogger de Mayenne aurait quitté l’hôpital.
    Selon Ouest-France, la petite fille portée disparue le lundi 8 novembre et découverte moins de vingt-quatre heures plus tard aurait quitté l’hôpital à 15h07. après de nombreuses heures d’examens médicaux.
    15h34 – Deux personnes et un véhicule vert sont recherchés.
    Selon Le Parisien, la police chargée de l’enquête recherche agressivement deux personnes en particulier. Selon le journal, la petite fille disparue le 8 novembre dans la soirée aurait décrit un véhicule vert. Selon les rapports, des recherches ont été lancées à la suite de ces preuves.

15h20 – Au lycée où est scolarisé le jogger de Mayenne, il y a un sentiment de soulagement.
Le personnel enseignant et les élèves du lycée Raphaël-Elizé ont poussé un soupir de soulagement en apprenant que le coureur de 17 ans, porté disparu le 8 novembre, était de retour. Ses camarades et professeurs, qui suivaient l’enquête dans les journaux, attendaient des nouvelles de l’adolescent en retenant leur souffle. Certains d’entre eux ont été interrogés par l’Ouest de la France. Du coup, l’encadrement de l’établissement en atteste : « Même un énorme soupir de soulagement. Les élèves ont été prévenus hier, et le sujet sera à nouveau débattu aujourd’hui, même si tout le monde sait comment se termine ce récit ». que le « L’ambiance dans la salle de classe était épaisse, rendant impossible même aux professeurs de se concentrer. Nous sommes tous soulagés aujourd’hui, mais c’était un cauchemar hier. Ce n’est pas elle qui l’a fait. J’avais quitté mon cercle d’amis, mais je la connaissais depuis deux ans et je la voyais régulièrement. Nous attendons actuellement son retour et de nouvelles informations. Nous sommes soulagés car elle était secrète, il était impossible de vivre sans elle.

Disparition Jeune Fille
Disparition Jeune Fille


Des groupes de soutien ont été créés pour les élèves qui souhaitent s’exprimer sur le sujet, selon un camarade de classe de la petite fille disparue depuis près de 24 heures : “Des groupes de soutien ont été organisés”. Si les élèves le souhaitent, des psychologues seront accessibles. Je sais que ses camarades de classe seront présents puisque je suis dans sa classe depuis deux ans et ils étaient très inquiets de son absence hier.”

15:00. Le gérant du restaurant où le joggeur de Mayenne cherchait refuge se rend.
Ouest-France s’est entretenu avec Koksal Ciftci, le propriétaire et l’un des co-gérants du kebab “Lider Snack” de la rue Gambetta à Sablé-sur-Sarthe, où le joggeur disparu a cherché refuge mardi soir. La date est le lundi 8 novembre. « C’est mon frère, qui est aussi mon associé et avec qui je dirige cette entreprise, qui a accueilli la demoiselle. C’est arrivé peu après 20 heures. Il a appelé mon numéro, et je suis arrivé une vingtaine de minutes plus tard, au début de les festivités. La demoiselle avait un peu de sang sur elle. Elle ne se sentait pas bien. Comme dans un état effrayé ou perturbé. En attendant l’arrivée des pompiers et des gendarmes, elle a été accueillie et réconfortée au restaurant ” , selon le journal régional.
Pour l’heure, l’enquête est en cours, et des policiers sont postés devant la maison familiale du jeune coureur de 17 ans.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *