Affaire Vincent Lambert Parents

Affaire Vincent Lambert Parents
Affaire Vincent Lambert Parents
Affaire Vincent Lambert Parents

Le cas de Vincent Lambert est un enjeu médico-politico-juridique en France dans les années 2010, lié aux débats sur les traitements agressifs, le droit des personnes en situation de handicap et l’euthanasie. Vincent Lambert, né le 20 septembre 1976, entre dans un état végétatif persistant connu sous le nom de syndrome d’éveil sans réponse après un accident de voiture en 2008. Les membres de sa famille sont divisés sur ce qu’ils doivent faire ensuite. Plusieurs décisions de justice ont arrêté puis confirmé la suspension des thérapies sans que l’état de santé du patient ne s’améliore coup sur coup pendant plus de six ans. Vincent Lambert est décédé le 11 juillet 2019 au CHU de Reims, huit jours et demi après avoir arrêté les thérapies et le régime qui l’avaient maintenu en vie.

Affaire Vincent Lambert Parents
Affaire Vincent Lambert Parents

Cet incident largement rapporté a alimenté de vives discussions en France sur l’euthanasie et la loi Leonetti-Claeys. Vincent Lambert est né Vincent Philippon à Châteauroux 2 le 20 septembre 19761, dans une famille mixte de neuf enfants. Il est le premier enfant de Pierre et Viviane Lambert, catholiques passionnés qui étaient encore mariés seuls à l’époque et avaient des enfants d’un premier lit. Trois. Pierre Lambert, médecin et père de deux enfants, est le directeur départemental de Laisse-les vivre 4, un groupe anti-avortement opposé au projet de loi Veil. Viviane Philippon, sa secrétaire, a 16 ans sa cadette et a déjà trois enfants de moins de cinq ans. Ils ont cimenté leur relation et ont divorcé 5 après la naissance de leur quatrième enfant. Vincent Lambert a été reconnu par son père biologique Pierre en 1982, et il a pris le nom 3 après cela. Vincent a fait son bac à Reims “et, comme la plupart de ses 5 frères et sœurs, s’est éloigné de la religion, du moins des possibilités orthodoxes de ses parents”. Il devient [Quand ?] Infirmiers psychiatriques à l’hôpital de Châlons-en-Champagne, où il rencontre Rachel, une étudiante infirmière psychiatrique qu’il épouse le 24 avril 2007 et avec qui il aura une fille un an plus tard 3.

Affaire Vincent Lambert Parents
Affaire Vincent Lambert Parents

Sa vie consciente a pris fin le 29 septembre 2008, lorsqu’il a été tué dans un horrible accident de la circulation. Une longue procédure médicale, juridique, politique et journalistique s’ensuit, dans le but de découvrir l’étendue de sa maladie et, à partir de là, de choisir de poursuivre ou non un traitement de survie.

Vincent Lambert est décédé au CHU de Reims 6 le 11 juillet 2019 à 8h24. Sa dépouille a été remise à son épouse, Rachel Lambert, le 12 juillet après une autopsie. Le 13 juillet, dans l’intimité de sa famille, ses funérailles et son service religieux ont lieu en l’église Saint-Dagobert de Longwy, où il est par la suite inhumé 7. Malgré leurs désaccords, tous les membres de la famille sont présents 8. Alors que les médicaments qui maintenir Vincent Lambert en vie ont été repris le 2 juillet, Viviane et Pierre Lambert, l’ancien infirmier en état végétatif depuis 2008, ont déclaré que sa mort était « désormais certaine ».

« C’est fini cette fois. Ces derniers jours, nos avocats ont multiplié les recours et finalisé les mesures définitives pour faire exécuter le recours suspensif devant les Nations Unies dont a bénéficié Vincent. Tout cela a été en vain. Le décès de Vincent est désormais couru d’avance. Cela lui a été imposé à lui et à nous”, ont-ils écrit dans un communiqué.

Affaire Vincent Lambert Parents

Affaire Vincent Lambert Parents
Affaire Vincent Lambert Parents

Pierre Lambert, arrivé au CHU de Reims au sixième jour après l’arrêt du traitement de son fils, a critiqué “un meurtre camouflé, l’euthanasie”. Son épouse Viviane, le demi-frère de Vincent David Philippon, et Anne Lambert, la sœur de Vincent, étaient là au chevet de Vincent Lambert.

L’arrêt du traitement de mardi dernier – c’est-à-dire l’hydratation et l’alimentation par sonde du patient, ainsi que la sédation profonde et persistante – a été rendu possible par une ordonnance de la Cour de cassation du 28 juin. Ses parents ont déposé un deuxième recours en urgence devant le tribunal administratif de Châlons- en-Champagne, mais il est renvoyé le lendemain. Ils entendaient porter plainte contre le docteur Vincent Sanchez pour “meurtre prémédité”. Le procureur de la République de Reims, contacté lundi, s’est refusé à tout commentaire.

Ce lundi à Paris, il y aura un rassemblement en faveur des parents.

Sur RTL ce matin, François Lambert, le neveu de Vincent d’à peu près le même âge que son oncle, a estimé que la crainte de cette plainte était à peu près la même que celle de son oncle “encourage le médecin à prendre son temps, afin d’éviter d’être accusé d’euthanasie “Et, pour éviter d’être accusé d’euthanasie, il faut qu’elle se prolonge le plus longtemps possible, ce qui, à mes yeux, est manifestement cruel”, a-t-il déploré. “

Affaire Vincent Lambert Parents
Affaire Vincent Lambert Parents

“Nous n’avons plus d’options et il est maintenant trop tard.” Vincent est sur son lit de mort. “La situation dans laquelle le docteur Sanchez l’a placé est désormais médicalement irréversible”, ont affirmé les avocats des parents du jeune homme, Me Jérôme Triomphe et Jean Paillot, réputés pour leurs liens avec les milieux catholiques traditionnels, dans un communiqué séparé.

Suite à une plainte des avocats des parents, le parquet de Reims a ouvert une enquête enquête préliminaire pour tentative de meurtre volontaire. La mort de Vincent Lambert est désormais “médicalement irréversible”, selon un avis médical.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *