Affaire Kalinka Bamberski 

Affaire Kalinka Bamberski: Ces derniers mois, Dieter Krombach, un médecin allemand condamné pour le meurtre de sa belle-fille Kalinka Bamberski en 1982, a été libéré de prison en raison de son mauvais état de santé. Le père de la victime, André Bamberski, qui réside à Toulouse, a fait enlever le meurtrier pour qu’il puisse être jugé en France.

André Bamberski, le père de la victime, vit dans un quartier calme de Toulouse. On a annoncé ce matin que le cardiologue allemand Dieter Krombach avait été libéré de la prison de Melun, en Seine-et-Marne. Il avait été condamné à 15 ans de prison pour violences graves avec préméditation pour le meurtre en 2011 de Kalinka Bamberski, 14 ans.

Des faits survenus en Allemagne en 1982 C’est le père de la victime, André Bamberski, de la banlieue toulousaine, qui a manigancé l’enlèvement de Dieter Krombach et sa livraison à la justice française en 2009, plus de deux décennies après l’abandon des poursuites devant les tribunaux allemands.

Affaire Kalinka Bamberski 
Affaire Kalinka Bamberski 

À la lumière des événements récents, le Toulousain affirme que sa libération était “fondamentalement illégale” et “infondée”. Quarante ans ont passé sans que l’affaire ne connaisse d’autres développements. C’était son lieu de vacances. Il a fallu à son père, André Bamberski, quatre mois après la mort de son fils pour lire le rapport d’autopsie. Selon lui, Dieter Krombach l’a tuée pour cacher ses abus sexuels.

Le cardiologue a affirmé pour sa défense qu’il avait donné au jeune un somnifère qui aurait pu le tuer par erreur lors de son procès en appel. Au final, la justice allemande a décidé de rejeter son procès. Il méritait à tout le moins une peine de 30 ans de prison.

Dieter Krombach a donc été extradé vers la France, où il a été reconnu coupable de ses crimes et condamné à une peine de 15 ans de prison. Pour son rôle dans l’enlèvement, André Bamberski, alias Toulousain, a été condamné à un an de prison avec sursis à Mulhouse, en France, en 2014.

C’est incroyable, jetez-y un coup d’œil. Ses actes ne sont pas moins horribles puisqu’il n’a passé que 10 ans et 4 mois derrière les barreaux. À tout le moins, il aurait dû purger au moins 30 ans de prison après avoir été reconnu coupable de meurtre aggravé et d’empoisonnement lors du procès.

Le combat de Didier Krombach pour la liberté a duré cinq ans en raison de ses problèmes de santé. En 2016, on lui a diagnostiqué des problèmes neurologiques et cardiaques après une expertise. Les conclusions de la communauté médicale excluent la possibilité d’une peine de prison classique pour lui.

Un drame judiciaire qui a duré près de quatre décennies va enfin prendre fin. Le médecin allemand Dieter Krombach a été libéré de prison le 22 février, après avoir purgé une peine pour le meurtre de sa belle-fille, Kalinka Bamberski, en 1982, pour des raisons de santé personnelles. L’incarcération du médecin retraité de 84 ans a pris fin.

Matin à Melun (Seine-et-Marne), France. Le 10 juillet 1982, le corps de Kalinka Bamberski est retrouvé à l’intérieur de sa maison de vacances. Lindau, en Bavière (Allemagne), est située au bord du lac de Constance, et c’est une destination touristique très prisée. Le père de la victime, André Bamberski, s’est battu pour que son fils soit traité équitablement.

Selon le fils du médecin, en 1987, le système judiciaire allemand a retiré toutes les allégations portées contre lui, et il a été libre de passer le reste de sa vie en Allemagne. André Bamberski a su que c’était vrai quatre mois après la mort de sa fille, après avoir lu le rapport d’autopsie.

Dieter Krombach l’a tuée après l’avoir violée pour cacher son crime sexuel. L’Allemand a plaidé la thèse d’une erreur médicale lors de son procès en appel, affirmant qu’il avait donné à Kalinka un somnifère qui aurait pu s’avérer mortel. Après cinq ans, Dieter Krombach demande toujours une libération médicale.

Une maladie cardiovasculaire “susceptible d’altérer son pronostic vital”, selon les experts, a été diagnostiquée en 2016. L’état de santé actuel à l’été 2019. Une équipe d’experts a examiné l’octogénaire et a conclu qu’il n’était pas adapté aux conditions de détention standard. Le détenu souffre d’affections cardiaques et du système nerveux.

Affaire Kalinka Bamberski 

Vendredi, BFMTV a rapporté que le médecin allemand Dieter Krombach, qui avait été emprisonné pendant 15 ans pour le meurtre de sa belle-fille Kalinka Bamberski en 1982, avait été libéré de prison en raison de problèmes médicaux. Cette information a été confirmée par une source ayant connaissance de la situation.

Le tribunal a ordonné la libération de l’homme de 84 ans d’une maison d’arrêt de Seine-et-Marne, une région proche de Paris. La peine de Melun a été suspendue en octobre 2017 en raison d’une urgence médicale. C’est le dernier épisode d’un feuilleton judiciaire qui a duré près de 40 ans.

Le père de la personne décédée, André Bamberski, avait demandé de l’aide à la justice allemande. Ils ont essayé d’arrêter le médecin, mais celui-ci était déjà parti pour l’Allemagne, où il menait une vie confortable sans aucune interférence. Une peine de 15 ans de prison avait déjà été prononcée à son encontre.

Un acte d'”agression volontaire” ayant entraîné la mort sans intention de la donner dans un établissement pénitentiaire français En 2009, André Bamberski a enlevé un médecin en Allemagne et l’a remis aux autorités françaises, qui l’ont trouvé ligoté et bâillonné dans une rue de Mulhouse.

André Bamberski, l’un des ravisseurs, ainsi que deux Kosovars et un Géorgien, a été condamné à un an de prison avec sursis par un tribunal de Mulhouse en juin 2014. La demande de libération pour raisons médicales formulée par le médecin allemand il y a cinq ans a été rejetée par la Cour européenne des droits de l’homme.

Affaire Kalinka Bamberski 

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *