Contrat Jeune Macron

Contrat Jeune Macron

Le Contrat Engagement Jeunes est lancé par Emmanuel Macron.
Le contrat d’engagement jeunesse, qui repose sur la garantie jeunesse, un parcours rigoureux éprouvé d’accompagnement individuel et collectif, comprend une allocation mensuelle pouvant aller jusqu’à 500 euros.

Contrat Jeune Macron
Contrat Jeune Macron


Mardi 2 novembre, Emmanuel Macron a dévoilé le contrat engagement jeunesse, qui permet d’accompagner les jeunes de 16 à 25 ans au chômage ou en recherche de formation. “C’est un test simple : dévouement, assiduité, motivation et environnement favorable”, a-t-il déclaré sur Facebook.
« Concrètement, à partir du 1er mars, tous les jeunes de moins de 25 ans qui sont sans emploi ou en formation depuis de nombreux mois auront droit à quinze à vingt heures de travail rémunéré chaque semaine pour trouver un emploi, une formation, un apprentissage, ou “Sous réserve de revenus, d’assiduité et d’acceptation des offres d’activités proposées, une allocation mensuelle pouvant aller jusqu’à 500 euros peut être versée”, a-t-il précisé.

Contrat Jeune Macron
Contrat Jeune Macron


Son objectif est d’apporter “un accompagnement intensif et personnalisé avec un point de référence unique” aux jeunes en difficulté d’insertion sur le marché du travail pendant six à douze mois, selon le Premier ministre Jean Castex, en visite dans une mission locale à Vitry. -sur-Seine (Val-de-Marne) le mardi. Selon lui, une partie de ce suivi sera assurée par 900 bureaux de Pôle emploi et 1400 missions locales. La politique « harmonise » les dispositifs existants, comme la garantie jeunesse, qui est pilotée par les missions locales et peut durer de neuf à dix-huit mois, et l’aide intense à la jeunesse (AIJ), qui est pilotée par Pôle emploi et peut se poursuivre pendant jusqu’à six mois.

Contrat Jeune Macron
Contrat Jeune Macron

Un autre gadget ne sera pas utilisé dans le contrat d’engagement des jeunes. Il remplace plusieurs anciens systèmes par un nouveau cadre similaire à tous les opérateurs, basé sur les mêmes réglementations et doté de capacités améliorées, selon le directeur général du gouvernement. Tous les gadgets actuels sont efficaces, mais ils sont également limités. Ils sont trop cloisonnés et ne mettent pas assez l’accent sur l’engagement des jeunes. “\sContreparties
Selon M. Castex de Vitry-sur-Seine, ce gadget devrait toucher “au moins 400 000 jeunes [de 16 à 25 ans] en 2022”.

Contrat Jeune Macron

Contrat Jeune Macron
Contrat Jeune Macron

Dans les prochaines années, l’objectif est d’atteindre 500 000 à 600 000 jeunes. Lorsque le potentiel d’ajouter des salariés précaires et tous les jeunes sans emploi ni formation a été évoqué cet été, bien plus d’un million, sinon plus, de personnes étaient optimistes. Son périmètre a fait l’objet de discussions tendues entre le ministère du Travail, qui a poussé à l’extension la plus large possible, et Bercy, qui a souhaité maintenir le prix le plus bas possible. M. Macron a dévoilé le 12 juillet la notion de “contrat d’engagement”, initialement sous la forme d’un “revenu d’engagement”, qui s’inspirait de la garantie jeunesse, un parcours intense d’aide individuelle et communautaire qui avait fait ses preuves.

Contrat Jeune Macron
Contrat Jeune Macron

Le changement de libellé (“contrat” plutôt que “revenus”) a été effectué afin de souligner que le versement de cette aide est conditionné à l’exécution par le bénéficiaire de ses obligations. Il contraste avec le revenu de solidarité active (RSA) pour les jeunes, réclamé par de nombreuses organisations depuis des années et dont le versement aurait été effectué sans compensation.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *