Clint Eastwood Jeune

Clint Eastwood Jeune

Clint Eastwood Jeune. Clint Eastwood [k l n t I s t w d] N 1 (né le 31 mai 1930 à San Francisco) est un acteur, réalisateur, compositeur et producteur américain.

Né le 31 mai 1930 à New York, Clinton Eastwood Jr. est un acteur, réalisateur et producteur américain. La trilogie Dollars de Sergio Leone et les cinq films Dirty Harry ont fait de lui un nom connu dans le monde entier après avoir été reconnu à la télévision dans les années 1960 en tant que “l’homme sans nom”, un personnage qu’il a joué pendant la majeure partie de la décennie.

Apprenez-en plus sur lui sur :

https://en.wikipedia.org/wiki/Clint_Eastwood

Clint Eastwood Jeune
Clint Eastwood Jeune

Il est devenu un symbole culturel de la masculinité en raison de son implication dans ces films et d’autres. Eastwood a été élu maire de Carmel-by-the-Sea, Californie, en 1986 et a servi pendant deux ans. Il y a d’autres films dans lesquels Eastwood n’a pas joué mais qui ont été nominés aux Oscars, comme le thriller mystérieux Mystic River (2003), le drame militaire Letters from Iwo Jima (2006) et le drame Changeling (2008). Invictus, un film sportif biographique, a également été réalisé par lui en 2009. American Sniper a battu des records au box-office pour la plus grande sortie de janvier jamais réalisée et la plus grande ouverture pour une image d’Eastwood. Nominé pour l’Oscar du meilleur acteur en 1992, Clint Eastwood a remporté le trophée du réalisateur et le trophée du meilleur film en 1992 pour son western Unforgiven et son drame sportif Million Dollar Baby, respectivement (2004). En ce qui concerne les triomphes financiers, ses films les plus connus sont Every Which Way but Loose et Any Which Way You Can (1980). Parmi les autres films bien connus d’Eastwood figurent les westerns Hang ‘Em High (1968) et Pale Rider (1985), ainsi que l’acteur de guerre Where Eagles Dare (1968), le drame carcéral Escape from Alcatraz (1979), le drame Heartbreak Ridge (1986), l’acteur In the Line of Fire (1993) et le drame romantique The Bridges of Madison County (1993). (1995). Il s’agit notamment de Gran Torino (2008-2009), The Mule (2018) et Cry Macho (2019). (2021). La société Eastwood fondée en 1967, Malpaso Productions, a depuis produit tous ses films sauf quatre aux États-Unis. Eastwood et sa famille ont déménagé à plusieurs reprises pendant la Grande Dépression jusqu’à s’installer dans le Piémont, en Californie, en 1940. La guerre de Corée l’a vu recruté et envoyé en Californie, où il a servi pendant deux ans. Eastwood s’est installé à Hollywood en 1953 après avoir été honorablement libéré de l’armée. Sur la base d’un renouvellement et de rôles mineurs dans des films tels que Tarantula et Revenge of the Creature, Universal a annulé son option en 1954 et il n’était plus éligible à un contrat de 40 semaines. En 1959, il a été embauché en tant que Rowdy Yates dans le célèbre western télévisé Rawhide (1959-1965), ce qui lui a donné son grand départ dans le show business.

Clint Eastwood Jeune
Clint Eastwood Jeune

Il rejoint le studio Universal, autodidacte, grâce à des amis, où il interprète d’abord de petits rôles dans la série B, puis l’un des personnages vedettes d’une longue série, Rawhide. Sergio Leone le remarque et le recrute pour la trilogie Dollar (Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus et Le Bon, la Brute et le Truand). Il a eu une variété de rôles après être devenu célèbre, d’abord pour Universal puis pour Warner Bros., dont l’inspecteur Harry dans les films Dirty Harry (1971-1988). Avec la création de l’entreprise Malpaso en 1968, il devient producteur et son premier film, Un frisson dans la nuit, sort en 1971. Clint Eastwood est l’un des réalisateurs les plus connus au monde, avec plus de quarante films à son actif. crédit, y compris Merciless, A Perfect World, Sur la route de Madison, Mystic River, Million Dollar Baby, Gran Torino et, plus récemment, American Sniper, Sully et La Mule.

Clint Eastwood Jeune

Clint Eastwood Jeune
Clint Eastwood Jeune

Il était d’abord connu pour ses rôles d’anti-héros prêt à réparer les torts et tragiques dans des films d’action violents ou des westerns comme L’Homme des hautes plaines ou Pale Rider, mais il est ensuite passé à des rôles plus touchants dans des films empreints d’un certain classicisme, influencé par le cinéma de John Ford et Howard Hawks. Soft, Hard et Crazy, ainsi que It’ll Knock, sont deux de ses comédies.

Clint Eastwood Jeune
Clint Eastwood Jeune

La carrière combinée de Clint Eastwood en tant qu’acteur et réalisateur a fait de lui une grande figure du cinéma, tant aux États-Unis qu’à l’étranger, en raison de sa longévité, de sa richesse et de ses innombrables triomphes critiques et financiers. Il a reçu plusieurs prix, dont quatre Oscars, cinq Golden Globes, trois Césars et la Palme d’honneur au Festival de Cannes 2009. Le nom “Eastwood” est dérivé du vieil anglais et signifie “bois (wudu) de l’Est (ast)”, selon The Robert of Proper Names 1. Les racines, la vie privée et l’histoire de Clint Eastwood ont longtemps été entourées de mystère. Eastwood est pointilleux parce qu’il veut être le premier à savoir sans trop en révéler. Il apporte juste la part de sa lignée familiale qui valorise son image lors des interviews. L1 1, N 2, N 2, N 2, N 2, N 2, Malgré cela, les débuts d’Eastwood sont fortement liés à l’histoire américaine. Au milieu du XVIIe siècle, ses ancêtres débarquent en Amérique du Nord. Ils ont été parmi les premiers pionniers à se rendre en Occident. En conséquence, des membres de sa famille se sont installés à New York, Ohio, Michigan, Virginie, Illinois, Louisiane, Kansas, Colorado, Nevada, Californie et finalement Alaska L1 2. La famille de Clint Eastwood a été façonnée par l’industrie du divertissement avant même qu’il est né. Lewis Eastwood a été le premier Eastwood à être né aux États-Unis. Ses parents sont nés en Angleterre, pourtant ils sont d’origine irlandaise L2 1, 2. Malgré le fait qu’il se vante devant la presse d’être “le premier de la famille à prospérer”, 3 L1 Clint Eastwood est éloigné de la réalité. À la fin du XVIIe siècle, Lewis Eastwood s’était imposé comme un entrepreneur reconnu, se classant troisième parmi les cent 1200 commissions de la ville de New York. L’arrière-grand-père de Clint, Asa Bedesco Eastwood, est l’un des petits-enfants de Lewis qui quitte la ville pour travailler comme mineur. A cause de lui, le cinéaste a souvent montré une affection particulière pour les jeunes dans ses films, comme La Kermesse de l’Ouest (1969), L’Homme des Hautes Plaines (1973) et Pale Rider, the Lone Rider (1985). L1 4. Burr, l’un des fils d’Asa Bedesco, était habitué aux affaires et a quitté sa famille pour travailler comme magasinier, gravissant rapidement l’échelle sociale L1 5. Il a épousé Jessie Anderson, une immigrante écossaise L1 5 qui a donné naissance à deux garçons, dont Clinton. Clinton a épousé Margaret Ruth Runner, une dame de la haute société, en 1927. Ils ont un fils, qui leur dédie l’Oscar du meilleur film une fois qu’il l’a remporté pour Merciless L1 6, 3, 4 :

Clint Eastwood Jeune
Clint Eastwood Jeune

“Ce triomphe est fantastique, je le donne à tous ceux à qui je peux penser.” En cette année de la femme, la plus grande dame de la terre, ma mère, Ruth n° 3, est ici ce soir.”

Clinton Eastwood Jr. est né le 31 mai 1930 au Saint Francis Memorial Hospital de San Francisco. Le bébé était déjà bien connu à l’époque. “C’était le plus gros bébé de la maternité”, a déclaré sa mère à la publication anglaise News of the World. Il pesait 5,2 kilogrammes. C’était très amusant pour les infirmières de le montrer à d’autres parents. Il a été surnommé “Samson” par ses pairs. L1 7, 5 était un colosse. Bien que son nom complet soit Clinton Elias Eastwood Jr 6, il était connu sous le nom de Clinton Jr. d’après son père. Cependant, ses parents lui ont donné le surnom de « Sonny » N 4 après sa naissance, comme Ruth l’a fait remarquer à la naissance de son fils : « Je suis tombée amoureuse de lui dès sa naissance L4 1 ! “.. Et le dévouement de Clint Jr. pour son père est évident dans chacun des films dans lesquels il apparaît après L4 1. Les nombreux attachés de presse de Clint Eastwood soutiennent depuis quarante ans qu’il est originaire d’Oakland L1 8, une communauté ouvrière cettea bénéficié de la popularité d’Eastwood. Dans une interview, ce dernier a déclaré que son utilisation fréquente du mot “connard” dans ses films était due à son enfance passée à Oakland L1 8. Cependant, cette information n’est pas tout à fait exacte. Eastwood a grandi dans le Piémont L3 1 et L1 8 selon la biographie rédigée par Schickel et publiée en 1996. (Cependant, la petite ville résidentielle de Piedmont est complètement enclavée dans le territoire d’Oakland et peut donc être considérée comme faisant partie de la grande région d’Oakland). Les Eastwood ont grandi dans une “maison modeste avec un toit de bardeaux”, selon Schickel, mais “cette maison était [cependant] située à la périphérie d’Oakland”. 1er L3 La Grande Dépression et la transition vers le cinéma sonore ont façonné l’enfance de Clint Eastwood. La situation est peu couverte par la presse locale. Le chômage, quant à lui, continue d’augmenter. En Californie, il atteint le chiffre stupéfiant de 28 %. Si la Grande Dépression a eu un effet notable sur Oakland, un quartier populaire, le Piémont s’annonce comme une banlieue huppée où la crise a eu peu d’influence sur le quotidien L1 8. Les parents du jeune Eastwood, en revanche, quittent le quartier. : Clinton Sremployment .’s en tant que représentant des ventes chez East Bay Refrigeration Products L1 9, 7 vient d’être éliminé. Clint Eastwood a déménagé à Seattle avec sa famille au début de l’été 1949. Il a été recruté dans un établissement de la Weyerhaeuser Company à Springfield malgré son manque de références, et a duré un an. Il a ensuite travaillé comme veilleur de nuit chez Bethlehem Steel L1 23 après avoir fait l’inventaire des composants chez Boeing et conduit un camion pour Color Shake. Simultanément, il s’est entraîné et a reçu le titre de sauveteur L1 24 de la Croix-Rouge. Simultanément, il obtient sa convocation au service militaire L2 2, où ce diplôme lui sera bien utile. Il est ensuite allé à l’Université de Seattle pour poursuivre des études supérieures en musique. Parce qu’à la promesse du général Lewis B. Hershey de déployer 30 000 soldats en Corée en quatre-vingt-dix jours, les étudiants ne sont pas renvoyés. Clint demande à la Commission d’examen une prolongation du délai L1 24, mais est rejetée.

Effort managérial ?

Clint Eastwood Jeune
Clint Eastwood Jeune

L’acteur Clint Eastwood a fait ses débuts en tant que réalisateur en 1971 avec le thriller Play Misty for Me, dans lequel il a également joué. Il a suivi avec High Plains Drifter (1972), The Outlaw Josey Wales (1976) et The Eiger Sanction (1975) . C’est Philip Kaufman qui a co-écrit The Outlaw Josey Wales (1976), à propos d’un fermier du Missouri poussé à la vengeance lorsque sa famille est tuée lors d’une attaque par des troupes voyous de l’Union. Lorsque le chef Dan George a dépeint un aîné cherokee dans ce film, c’était la première fois que l’archétype légendaire du vengeur de Clint Eastwood prenait vie. Vient ensuite The Gauntlet (1977), un thriller bourré d’action dans lequel Eastwood joue le rôle d’un flic infiltré cherchant à faire venir un témoin oculaire de New York dans une salle d’audience de l’Arizona afin qu’elle puisse témoigner. En tant que propriétaire d’une émission à deux bits sur le Far West qui se réfugie et tombe amoureux d’une héritière fugitive dans Bronco Billy (1980), Clint Eastwood s’est habilement détaché du chaos de ses westerns et de ses photos policières (Locke). Pendant la guerre froide, Clint Eastwood a joué un pilote soviétique qui vole un avion supersonique dans le film Firefox (1982). Dans Honkytonk Man (1982), Eastwood a joué un musicien country atteint de tuberculose qui espère se rendre au Grand Ole Opry avant de mourir. Le film se déroule pendant la Grande Dépression et met en vedette Eastwood. Eastwood a réalisé Sudden Impact (1983), la quatrième image de Dirty Harry, qui mettait en vedette Gary Locke en tant que survivant d’un viol lors d’un déchaînement meurtrier furieux. En 1985, il réalise un western quasi religieux intitulé Pale Rider, un retour à ses débuts néo-mythiques. La photographie époustouflante de Surtees et un casting étoilé en ont fait l’un des rares westerns à succès de la décennie. Henry Fonda, James Coburn et Charles Bronson figuraient tous sur la liste restreinte de Sergio Leone pour le rôle principal dans son “hommage” au film japonais Yojimbo. Lorsqu’un épisode de Rawhide mettant en vedette Eastwood, 34 ans, lui a été montré, le réalisateur a ri et a dit: “Ce type?” Cependant, Leone était désespéré et le prix était juste… Une star du cinéma est née. Dans son pancho et son cheroot, l’homme sans nom transmet immédiatement le message qu’il n’est pas quelqu’un avec qui vous voulez jouer.

Quel est le QI de Clint Eastwood ?

Clint Eastwood Jeune
Clint Eastwood Jeune

Mais selon les documents de la prison, il avait un niveau d’intelligence de 148. Une approche alternative à ses ambitions aurait pu lui donner plus de succès à long terme. Morris, inventif, a montré aux deux autres escrocs comment créer des perceuses et des radeaux à partir de métal torsadé et d’imperméables. Après avoir terminé les enregistrements des dialogues pour son nouveau film, “Escape from Alcatraz”, qui sortira dans les salles nationales vendredi, Clint Eastwood quitte le studio d’enregistrement. Alors qu’il se gare sur le parking, il détourne son regard de la chaleur de midi de Los Angeles et met ses lunettes de soleil enveloppantes, comme il est d’usage. Après son travail dans les westerns spaghetti, il a continué à jouer dans des westerns tels que “Hang ‘Em High” (1968), “Coogan’s Bluff” (1968), “Paint Your Wagon” (1969), “Two Mules for Sister Sara ” (1970), “Joe Kidd” (1972), “High Plains Drifter” (1973), “The Outlaw Josey Wales” (1976), “Bronco Billy” (1980), “Pa (1992). Pour la première fois depuis “Dirty Harry” de 1971, Clint Eastwood et Don Siegel réalisent ensemble un film. Le détective Harry Callahan a été créé dans ce film et ses successeurs, “Magnum Force” et “The Enforcer”, comme un partisan impatient de la loi et de l’ordre qui préfère de s’occuper seul des criminels plutôt que de les laisser encombrer les tribunaux. Tout d’abord, je n’avais aucune connaissance de l’aviation à l’époque; je prenais simplement un tour », a déclaré Eastwood en 2015, racontant l’expérience. “Ce qui me passait par la tête en ce moment n’était qu’une pure horreur, une panique brutale”, se souvient Eastwood. Avant d’être renvoyé médicalement pour un accident de vélo de montagne, Adam Driver a servi dans les Marines pendant deux ans et huit mois après le 11 septembre. Il était membre de la compagnie d’armes du 1er régiment de marine. Malgré le fait qu’il n’a jamais été déployé, ses camarades Marines lui ont donné le surnom de “Ears Two”. Il a dit à Stephen Colbert qu’il était l’un des deux seuls hommes de son unité à avoir de grandes oreilles, mais qu’il était capable d’esquiver la plupart des abus verbaux. Driving a également révélé à The Guardian comment sa vision de la vie a évolué à la suite de son service. Quelque chose à propos de perdre son identité et des choses pour servir dans l’armée donne un sentiment de clarté d’objectif. Lorsque vous reprenez le contrôle de votre vie, il devient évident qu’il y a des choses que vous voulez accomplir. Vétéran de la Seconde Guerre mondiale qui a maintenant plus de 90 ans, Tony Bennett a été recruté dans l’armée en novembre 1944, et il a été envoyé sur les lignes de front en France et en Allemagne en mars 1945 dans le cadre de la division “Blood and Fire”. Avoir un “siège au premier rang en enfer” était la façon dont Bennett a décrit l’incident dans son autobiographie, “The Good Life”.

Clint Eastwood a-t-il un type de personnalité ?

Clint Eastwood Jeune
Clint Eastwood Jeune

Plutôt que de s’engager dans des échanges courts et directs, Clint est susceptible de s’engager dans de longues discussions approfondies. Clint a une personnalité de type 9, ce qui signifie qu’il est tolérant, joyeux et adaptable. Dans l’ensemble, Clint favorise tranquillement les conflits. Après cela, Eastwood et sa femme ont emménagé à Villa Sands au 4040 Arch Drive sur Ventura Boulevard pour se rapprocher du terrain Universal, qui était également habité par les autres actrices Universal Gia Scala et Lili Kardell. Eastwood a pu continuer sa natation dans le complexe d’appartements, qui disposait d’installations de natation remarquables, et l’immeuble est devenu le lieu de plusieurs séances photo en maillot de bain, dont une célèbre d’Anita Ekberg dans un bikini en cuir léopard. C’est pour les enfants des employés d’Universal Studios qu’il s’est porté volontaire pour représenter l’épouvantail en 1954. Pendant ce temps, Eastwood a été formé par le Dr Daniel Vandraegen, un expert en rectification de discours défectueux, ainsi que Jess Kimmel et Jack Kosslyn. Le premier conseil donné à Eastwood était de projeter sa voix en raison de son penchant à parler presque à voix basse. Dans les rôles suivants, tels que The Man with No Name, où il livrait souvent des répliques en serrant les dents, ces caractéristiques sont restées, mais elles l’ont bien servi. Malgré la gêne de Clint devant la caméra, alors qu’il s’entraînait avec Betty Jane Howarth, il a montré un pouvoir d’expression de rage à l’écran, la laissant en larmes dans une scène improvisée. Le sourire du personnage d’Eastwood est également prévisible, tout comme ses rôles habituels. “Escape from Alcatraz”, par exemple, est encore un autre film d’action. L’un des trois détenus qui ont réussi à s’évader de la prison de l’île d’Alcatraz dans la baie de San Francisco en 1963 est joué par le rôle principal du film cette fois-ci. Personne ne sait ce qui est arrivé à Morris et à ses deux copains, bien qu’il soit largement admis qu’ils ont péri en nageant près de Sausalito, en Californie. En raison de ce manque de preuves, le FBI a décidé d’ouvrir une enquête criminelle sur leur disparition même si aucun reste n’a été retrouvé. Une bourse d’acteur de Morgan Freeman a été rejetée en faveur de l’adhésion à l’armée de l’air. Il a travaillé comme technicien radar dans l’Armée de l’Air de 1955 à 1959, s’élevant au grade d’Aviateur de 1ère classe.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *