Carte De Naissance Fille

Carte De Naissance Fille
Carte De Naissance Fille

L’extraordinaire aventure de Coline Fanon a commencé lorsqu’elle a été kidnappée alors qu’elle était petite puis adoptée.

Coline Fanon, qui a été adoptée par un couple belge à l’âge de 11 mois au Guatemala, s’est rendu compte à l’âge de 31 ans qu’elle avait été volée à la naissance. Mum, I Am Not Dead * est un livre d’investigation sur sa quête de la vérité.

Le catalyseur a été une conversation avec sa fille de 5 ans, Eva. « Maman, pourrons-nous un jour voyager au Guatemala ? » s’enquiert le bambin de Coline Fanon. « Suis-je aussi un Indien du Guatemala ? » La remarque de Coline va de soi : « Si jamais j’y retourne, ce sera pour retrouver ma mère.

Carte De Naissance Fille
Carte De Naissance Fille

Le dossier d’adoption comporte de nombreuses irrégularités.

Coline, née au Guatemala en 1987 et adoptée par un couple belge à l’âge de 11 mois, a grandi en Europe. Elle obtient parfaitement son diplôme de droit après une vie et une jeunesse difficiles.

Coline choisit d’examiner ses papiers d’adoption après avoir eu une conversation avec sa fille afin de retrouver ses parents biologiques. Elle a alors constaté un certain nombre d’anomalies, à commencer par la date et le lieu de sa naissance, qui ne correspondaient pas à ceux figurant sur sa carte d’identité.

Carte De Naissance Fille
Carte De Naissance Fille

En tant que directeur d’un orphelinat, un trafiquant d’enfants

Elle contacte l’organisation guatémaltèque « Hacer Puente », responsable de son adoption. Il est attiré par la conversation laconique. Elle compose alors un autre numéro, « La Voix des Adopés », qui l’oriente vers une Française également adoptée au Guatemala via la même agence.

Ce dernier l’informe d’une femme nommée Ofelia de Gamas, dont le nom apparaît à plusieurs reprises dans les papiers d’adoption de Coline. L’orphelinat de Coline était dirigé par Ofelia, la belle-sœur du dictateur guatémaltèque au moment de l’adoption. La presse guatémaltèque, en revanche, ne doutait pas que cette dame était une trafiquante d’enfants.

Un message troublant a été fait sur Facebook.

Carte De Naissance Fille
Carte De Naissance Fille

Coline n’a qu’un objectif : retrouver sa mère biologique, qui la croit morte. La dictature guatémaltèque l’a informé en novembre 1986 que sa fille était décédée et avait été enterrée dans une fosse commune.

Elle trébuche et trouve un message étrange sur Facebook. Une femme nommée Lorena, la même que sa mère biologique, met en ligne une photo d’un nouveau-né le 7 novembre – le jour qui correspond à sa naissance dans le premier acte communiqué à ses parents adoptifs. La ressemblance est indéniable.

Coline lui envoie un mot qui dit : « Mon amour chéri, je sens que je suis ta mère. Les jours passent, mais il ne reçoit aucune réponse. Elle adresse alors sa lettre aux filles de Lorena. Malgré leur méfiance, ils discutent toujours entre eux. Le message tant attendu arrive le lendemain : “Mon amour chéri, je pense que je suis ta mère.” Mon cœur s’est arrêté, croyez-moi. « Ils m’ont convaincu que vous étiez mort. Le moment des retrouvailles arrive le 13 novembre 2017 : “Le plus beau jour de leur vie.”

Elle crée une organisation d’aide aux victimes.

Carte De Naissance Fille

Carte De Naissance Fille
Carte De Naissance Fille

Coline a fondé l’organisation Racines Perdues pour aider les victimes d’adoption illégale à découvrir leur famille et protéger leurs droits afin que d’autres Guatémaltèques puissent connaître leur fin heureuse. Un effort crucial pour l’avocate, qui a choisi d’utiliser ses deux prénoms et ses deux noms de famille après avoir appris la vérité sur son passé : Mariela SR – Coline Fanon.

Carte De Naissance Fille

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *